dimanche 15 mars 2015

Sainte LUCRÈCE (LEOCRITA) de CORDOUE, martyre


Josep Segrelles. Martyre de saint Eulogius et de sainte Leocricia de Cordoba
Historia de España, ca. 1910

Sainte Lucrèce, martyre

Léocrite ou Lucrèce, née à Cordoue dans une famille musulmane, se convertit au christianisme. Chassée de chez elle par ses parents, elle se réfugie dans la maison de saint Euloge. Elle y est arrêtée en même temps que lui, sera flagellée puis décapitée quelques jours après le martyre du saint évêque, en 859.

Sainte Lucrèce

martyre à Cordoue ( 859)

Née à Cordoue dans une famille musulmane, elle se convertit au christianisme. Chassée de chez elle par ses parents, elle se réfugie dans la maison de saint Euloge. Elle y est arrêtée en même temps que lui, sera flagellée puis décapitée quelques jours après le martyre du saint évêque.


À Cordoue en Andalousie, l’an 859, sainte Léocritie, vierge et martyre. Née dans une famille maure, elle se convertit toute jeune en cachette à la foi du Christ et, arrêtée avec saint Euloge, qu’on accusa de l’avoir séduite et enlevée, elle fut décapitée quatre jours après lui.


Martyrologe romain


St. Leocrita

Virgin martyr of Spain, also listed as Lucretia. She lived in Cordoba, Spain, with her Muslim Moorish parents until her conversion. St. Eulogius sheltered her. They were both scourged and beheaded.


Leocritia of Córdova VM (RM)
 (also known as Lucretia)

Born in Córdova, Spain; died there in 859; feast day formerly March 11. Saint Leocritia's parents were wealthy Moorish followers of Islam. At a time when conversion to Christianity was a capital offense in Spain, Leocritia secretly followed her heart into the faith of the Church. When her parents learned of her conversion, they drove her from their home and she found shelter with Saint Eulogius; for this breech of the civil law he was scourged and beheaded, as was Leocritia, by the Moors (Benedictines, Delaney, Encyclopedia).