samedi 14 mars 2015

Bienheureux PLACIDE RICCARDI, moine bénédictin

Bienheureux Placide Riccardi, prêtre

Originaire de Trevi, en Ombrie, il entra chez les bénédictins de Rome en 1866, à l'âge de 22 ans. Confesseur et aumônier d'un monastère de moniales, puis de l'abbaye de Farfa, dans les monts Sabins au nord de Rome, il s'y dévoua pour y accueillir les nombreux pèlerins. Ce qui lui valut le surnom d'apôtre des Sabins. Malgré les fièvres continues, les maladies, la paralysie dont il fut atteint, il s’attacha infatigablement à l’observance de la Règle et à la prière et il enseigna aux autres moines à faire de même. Il mourut à l'abbaye Saint Paul de Rome le 25 mars 1915.

Bienheureux Placide Riccardi

Moine bénédictin ( 1915)

Originaire de Trevi, en Ombrie, il entra chez les bénédictins de Rome en 1866, à l'âge de 22 ans. Confesseur et aumônier d'un monastère de moniales, puis de l'abbaye de Farfa, dans les monts Sabins au nord de Rome, il s'y dévoua pour y accueillir les nombreux pèlerins. Ce qui lui valut le surnom d'apôtre des Sabins. Il mourut à l'abbaye Saint Paul de Rome le 25 mars 1915. Il a été reconnu bienheureux en 1954.


À Rome, à Saint-Paul-hors-les-murs sur la voie d’Ostie, en 1915, le bienheureux Placide Riccardi, prêtre de l’Ordre de Saint-Benoît. Malgré les fièvres continues, les maladies, la paralysie dont il fut atteint, il s’attacha infatigablement à l’observance de la Règle et à la prière et il enseigna aux autres moines à faire de même.


Martyrologe romain


Blessed Placido Riccardi (15th March)

[...] Tommaso Riccardi was born [...] in 1844.  He became a monk at San Paolo Fuore le Mura, Rome.  It was here that he took the name Placido.  He was arrested as a deserter in 1870 when he tried to avoid military service, and had to spend a short time in the army thereafter.

He served as chaplain on the nuns of San Magno, Amelia in the period 1877-87.  (This nunnery was dependent upon San Paolo Fuore le Mura).  He then moved to the Abbazia di Farfa, where he spent the next twenty years as rector.  He presided over the rejuvenation of monastic life at the abbey and was venerated by the local people.  When he became paralysed in 1915, he returned to San Paolo fuore le Mura to die.  Pope Pius XII beatified him in 1954 and his body was returned to Farfa in 1957.