mardi 17 mars 2015

Saint AGRICOLE de CHALON, évêque

Saint Agricole, évêque

Issu d'une famille sénatoriale, il renonça à ses privilèges pour se consacrer au service de l'Église de Chalon (Chalon-sur-Saône) dont il fut élu évêque. L'historien saint Grégoire de Tours nous précise que, s'il se sentait dans l'obligation de tenir son rang dans le monde, il vivait, dans le même temps, une vie austère et pénitente. Il mourut en 580.


Saint Agricole

Évêque de Chalon-sur-Saône ( 580)

Issu d'une famille sénatoriale, il renonça à ses privilèges pour se consacrer au service de l'Eglise de Châlon sur Saône dont il fut élu évêque. L'historien saint Grégoire de Tours nous précise que, s'il se sentait dans l'obligation de tenir son rang dans le monde, il vivait, dans le même temps, une vie austère et pénitente.

À Chalon-sur-Saône, l’an 580, saint Agricole, évêque, qui gouverna cette Église pendant près de cinquante ans et souscrivit à divers conciles.


Martyrologe romain


Agricola of Châlon B (RM)
(also known as Agèrle, Arègle)

Born c. 497; died in Châlon, France, 580. In 532, Saint Agricola, son of a Gallo-Roman senator, was consecrated bishop of Châlon-sur-Saône. His friend, Saint Gregory of Tours, wrote that Agricola lived a simple, austere life devoted to promoting the spiritual good of his people, and in the 48 years of his episcopacy attended several Church councils and enlarged and beautified many of the churches of his diocese (Benedictines, Delaney).