samedi 14 mars 2015

Bienheureux GIACOMO (JACQUES) CUSMANO, prêtre et fondateur


Bienheureux Jacques Cusmano, prêtre

Originaire de Palerme, ce médecin devenu prêtre fonda l'Institut des Sœurs Servantes des Pauvres ainsi que la congrégation des Missionnaires Serviteurs des Pauvres. Il avait en effet choisi le service de la charité pour les plus nécessiteux. Prêtre à Palerme, il n'hésitait pas à mendier. Il mourut d'épuisement à 54 ans en 1888. 
  

Bienheureux Jacques Cusmano

prêtre fondateur de l’Institut des Missionnaires servants et servantes des pauvres ( 1888)

Originaire de Palerme, ce médecin devenu prêtre fonda l'Institut des Sœurs Servantes des Pauvres ainsi que la congrégation des Missionnaires Serviteurs des Pauvres. Il avait en effet choisi le service de la charité pour les plus nécessiteux. Prêtre à Palerme, il n'hésitait pas à mendier. Il mourut d'épuisement à 54 ans. Il a été béatifié en 1983.



À Palerme en Sicile, l’an 1888, le bienheureux Jacques Cusmano, prêtre, qui montra un amour éclatant pour les pauvres et les malades et fonda l’Institut des Missionnaires servants et servantes des pauvres.

Martyrologe romain

Bx Jacques Cusmano

Prêtre et fondateur de la :
« Congregatio Missionariorum Servorum Pauperum »

Giacomo Cusmano, naît à Palerme le 15 mars 1834 ; il est le quatrième des cinq enfants de l’ingénieur Giacomo Cusmano e Maddalena Patti,

Diplômé en médecine et chirurgie en 1855, se révèle tout de suite comme le « médecin des pauvres » pour sa générosité et son abnégation.

Sentant fortement l'appel de Dieu, il renonce à la brillante carrière et commence à se consacrer entièrement à Dieu et aux pauvres.

Le 22 décembre 1860 est ordonné prêtre et le 21 février 1867 fonda l'Association « Boccone del povero » (litteralement : bouchée du pauvre) qui a pour but de « propager la foi par la charité ».
Le 23 mai 1880, il fonda la Congrégation des Sœurs Servantes des Pauvres et en 1887 celle des Missionnaires Servants des pauvres.

Sa vie est toujours au service des pauvres, des malades, des abandonnés, et de quiconque en avait besoin. « Ils n’appartiennent à personne donc ils nous appartiennent » il répétait continuellement. Ils l'appelaient le «père des pauvres» même s’il aimait se définir « Serviteur des Pauvres. » Il n’y avait pas un seul pauvre qui n'ait pas reçu son aide, soutien et réconfort. Ne vivait que pour Dieu et pour les pauvres, avec l'intention de les conduire dans le royaume des cieux.

La pratique de la charité devait être un moyen pour conduire tous, riches et pauvres, à la foi. Son engagement était alimenté par la conviction que « ce que vous faites à un des vos frères plus petits, vous le faites à Dieu ».
Il meurt à Palerme, en odeur de sainteté, le 14 mars 1888.

Giacomo Cusmano a été béatifié, le 30 octobre 1983, par Saint Jean-Paul II (Karol Józef Wojtyła, 1978-2005).

Source principale : cusmano.org (« Rév. x gpm »).

©Evangelizo.org 2001-2015


Bienheureux Jacques CUSMANO
Nom: CUSMANO
Prénom: Jacques (Giacomo)
Nom de religion: Jacques (Giacomo)
Pays: Italie
Naissance: 15.03.1834  à Palerme
Mort: 14.03.1888  à Palerme
Etat: Prêtre - Religieux - Fondateur
Note: Médecin et prêtre, il fonde les Sœurs servantes des pauvres et la Congrégation des Missionnaires serviteurs des pauvres. Grande charité.

Béatification: 30.10.1983  à Rome  par Jean Paul II
Canonisation:
Fête: 14 mars

Réf. dans l’Osservatore Romano: 1983 n.45
Réf. dans la Documentation Catholique: 1984 p.1

Blessed Giacomo Cusmano

Also known as
  • Jacob Cusmano
  • Jakob Cusmano
  • Jacques Cusmano
Profile
Fourth of five children born to Giacomo and Magdalene Cusmano; his father worked as a surveyor, and the family was well-off financially. Giacomo’s mother died of cholera when the boy was three. He was a pious child, eager for the religious instruction from his father, and showing concern for the poor; the family had to lock up clothes because he would give away thing in the closets to beggars. Educated at Jesuit schools. Physician, graduating from medical school in 1851. Taught at the medical school of the Royal University of Palermo. His father died in 1852, and Giacomo returned home to manage the family business and estate; he still managed to continue his education and become certified as a surgeon.

Feeling a call to religious vocation, he considered becoming a Capuchin friar, but his spiritual director recommended the priesthood. Ordained on 22 December 1860 in archdiocese of Palermo, Italy. Devoted to penance, he fasted often and would sleep on a cross. Along with about 40 of his parishioners, he founded the Missionary Servants of the Poor on 12 May 1867 and the Sisters Servants of the Poor.
Born