lundi 20 avril 2015

Bienheureux HUGUES d'ANZY, prêtre bénédictin, moine et fondateur

Bienheureux Hugues d'Anzy

Né en Poitou, prêtre et moine de Saint-Savin, Hugues est envoyé à Saint-Martin d'Autun pour y rétablir la règle monastique. Il participe à la fondation de Cluny, en 910, puis à celle d'Anzy-le-Duc, en Brionnais (près de Paray-le-Monial), où il construisit un magnifique hôpital pour les pauvres. Il meurt au cours d'une extase vers 925. Sur son tombeau fut édifiée une des plus somptueuses églises romanes. Sa crypte, rendue depuis quelques années au culte après avoir été transformée en cave à la Révolution ne contient plus ses restes qui furent profanés par les Huguenots au XVIème siècle.


Saint Hugues

prieur du monastère d'Anzy-le-Duc ( 928)

Il était remarquable par sa connaissance des lettres et des sciences humaines. Mais il préféra la connaissance de Dieu. Il se retira d'abord au monastère de Saint-Savin de Gartempe en Poitou, puis établit la règle monastique à Saint-Martin d'Autun. Promoteur infatigable de l'observance bénédictine, il fut le conseiller de Bernon pour jeter les fondements de l'abbaye de Cluny. Mais c'est à Anzy-le-Duc qu'il donna les dernières années de sa vie. Liébaud, riche seigneur de cette région du Charolais, lui ayant donné un vaste domaine, il y construisit un hôpital en même temps que le prieuré, car les pauvres ne pouvaient, à ses yeux, être négligés : ils étaient une présence du Christ.

Il faut remonter à l’époque carolingienne, en 876, pour trouver trace de la fondation du monastère d’Anzy-le-Duc. Hugues de Poitiers, moine de l’abbaye de saint Martin d’Autun en fut l’un des premiers prieurs. Son travail et sa vie furent exemplaires et eurent un rayonnement au-delà du pays brionnais. Ses reliques firent l’objet d’une grande vénération et attirèrent des foules importantes de pèlerins, rendant nécessaire la construction d’une nouvelle église plus vaste et plus appropriée pour leur accueil. (Terres Romanes - Anzy-le-Duc)




Hugh of Anzy-le-Duc, OSB (AC)


Born at Poitiers, France; died at Anzy-le-Duc, c. 930. As a child, Saint Hugh was placed in the Benedictine abbey of Saint-Savin in Poitou. His fervor for monastic life was so great that he became a monk. Hugh's reputation for wisdom and miracles was such that he was sent to reform several other houses. His success in reorganizing other led him to the newly founded Cluny Abbey where he helped Blessed Berno. Hugh's relics were raised in 1001 (Attwater2, Benedictines).


Saint Hugh of Anzy-le-Duc

Profile

Educated at the Benedictine abbey at Saint-Savin, Poitou, France, where he became a Benedictine monk. As an adult, he travelled to several houses to revive the monastic observance. Helped Blessed Berno establish Cluny Abbey. Prior of Anzy-le-Duc in Burgundy, France.

Born