vendredi 30 janvier 2015

Bienheureux SIGISMOND PISARSKI, prêtre et martyr

Bienheureux Sigismond Pisarski, prêtre et martyr

Au cours de la seconde guerre mondiale et de l’occupation de la Pologne par le régime nazi, parce qu’il n’avait en rien abdiqué la foi devant les persécuteurs, il fut fusillé en 1943 près de sa paroisse de Godeszyn, au diocèse de Lublin, en Pologne.

SOURCE : http://www.paroisse-saint-aygulf.fr/index.php/prieres-et-liturgie/saints-par-mois/icalrepeat.detail/2015/01/30/2295/-/bienheureux-sigismond-pisarski-pretre-et-martyr

Bienheureux Sigismond Pisarski

victime de la persécution nazie en Pologne ( 1943)

Béatifié par Jean-Paul II à Varsovie le 13 juin 1999, parmi les cent huit victimes de la persécution nazie en Pologne.

À Godeszyn, paroisse du diocèse de Lublin, en Pologne, l’an 1943, le bienheureux Sigismond Pisarski, prêtre et martyr. Au cours de la seconde guerre mondiale et de l’occupation de la Pologne par un régime hostile à Dieu, parce qu’il n’avait en rien abdiqué la foi devant les persécuteurs, il fut fusillé près de sa paroisse.

Martyrologe romain


Prêtre polonais du diocèse de Lublin, Sigismond Pisarski, est curé à Gdezyn, où il est reconnu pour son zèle pastoral, lorsque survient l'invasion de la Pologne par l'Allemagne hitlérienne, le 1er septembre 1939. Désormais sa vie ne tient qu'à un fil. Le 30 janvier 1943, il est arrêté, soumis à un cruel interrogatoire par la Gestapo et condamné à mort pour avoir refusé de dénoncer des communistes qui, pourtant, peu auparavant, l'ont eux-mêmes persécuté. Il meurt fusillé, le rosaire en main, et reçoit ainsi la palme du martyre. Il est béatifié par Jean-Paul II à Varsovie en 1999, parmi les cent huit victimes de la persécution nazie en Pologne.